Actualité

Communiqué de presse : La région Bretagne remet-elle en cause le principe pollueur-payeur ?

Un article paru ce mardi 1er septembre dans Ouest-France, page Terre, fait état d'une polémique cet été concernant les épandages de lisier qui dégagent beaucoup d’ammoniaque ; ceux-ci, alors que les températures étaient élevées, ont à juste titre, effrayé la population bretonne en pleine crise sanitaire du Covid.

L’article nous présente un procédé danois et sa machine miracle pour remédier aux conséquences des pollutions atmosphériques. Les représentants du lobby agricole breton s’y intéressent avec un soutien particulier de la région Bretagne par la voix de son Vice-président à l'agriculture et à l'agroalimentaire, Olivier ALLAIN (Fnsea).

Ce type de production agricole, de plus en plus concentrée, fait appel en amont aux importations massives de soja, lesquelles participent aux déforestations de l'Amazonie (+ 28% en 2020) et en aval, produit de plus en plus d'effets secondaires tels les pollutions diffuses (sols, air, eaux). Ce procédé de « neutralisation du lisier » n'a fait à ce jour l'objet d'aucune publication scientifique sérieuse, en particulier ses effets sur le sol, l’eau…, et même s'il s’avérait vertueux, il ne prend en compte qu'une partie infime du problème.

Nous sommes inquiets et choqués qu'à ce stade, la région Bretagne vole au secours d'un système mortifère.....

Lire l'intégralité du communiqué de presse ici